Jump to content
King-D

Référencement des langues étrangères : comment l'annuler?

Recommended Posts

Bonjour à tous.

Un ami m'a fait remarquer que Google avait référencé toutes les versions étrangères de mon prestashop, ce qui risque au final de pénaliser mon référencement.

J'ai pourtant désactiver les autres langues que le français dans le BO mais rien n'y fait : les pages en italien ou espagnoles sont malgré tout crawlées par google.

Hormis intervenir sur ht acces, il y a t-il un moyen depuis le back-office pour gérer cet aspect?

Merci de vos lumières.

A bientot!

David

Share this post


Link to post
Share on other sites

il te faudra de toute façon mettre des redirections dans ton .htaccess, pour rediriger les URLS contenant le code de la langue, une fois que tu auras désactivé les langues inutiles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pourquoi dites-vous que le fait d'avoir plusieurs langues est pénalisant niveau référencement ? Si toutes les fiches produits sont traduites en anglais pour la version EN, en fraçais pour la version FR , en espagnol pour la version ES et en italien pour la version IT, niveau référencement normalement cela ne génère pas de DC, non ? Je dis ça car je pense mettre ma boutique en français et en anglais.

Cordialement,

David

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est de toute façon pas la meilleure solution

Il faudrait effectivement traduire toutes les fiches produits, c'est évident

Mais faire un site multilingue, ça veut aussi dire que tu ne peux pas choisir de vendre tel catégorie en FR uniquement, telle autre en IT, etc...
Et que tu vas vendre au même prix tous tes produits (avec le taux de conversion, éventuellement)

Alors que tu pourrais vouloir vendre un produit à 9,99 € en Europe, et à 14,99 € aux USA. Le taux de conversion des devises ne te permettra pas de fixer des prix psychologiques.

C'est pourquoi je conseille à mes clients de faire un site multiboutiques monolingue. Comme ça, tu as un site avec un domaine .fr en français, un .it en italien, etc... et tu peux sélectionner ce que tu vends dans chaque pays, et à quel prix

Evidemment, tu n'échappes pas pour autant aux traductions

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les précisions. Pour les catégories, ce n'est pas un problème : mes produits peuvent être vendus en France, dans toute l'Europe, aux Etats-Unis... C'est juste les frais de port qui augmenteront. Ma boutique pour l'instant est en français uniquement et est paramétrée pour livrer dans toute l'Europe et DOM-TOM et adapte les frais de port selon le pays de destination. Concernant les histoires de prix suivant les pays, c'est possible de créer des prix spécifiques selon le pays de destination (dans la fiche produit, dans l'onglet Prix -> Prix spécifique). Et concernant les devises, je ne suis pas obligé de mettre le $, l'€ suffit (comme ça je ne subis pas les fluctuations des cours à l'achat et à la vente, j'achète mes bento en yen). Mais il est vrai qu'un site multi-boutique pour avoir les différentes déclinaisons de .fr et .com est pas mal.

 

PS : les prix psychologiques, je n'y crois pas trop. Entre 9,99€ et 10€, il n'y a pas grande différence : les consommateurs ne sont pas des co*s je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis assez d'accord avec toi sur les prix psychologiques, mais le fait est que ça a quand même un impact, qu'on le veuille ou non.

Les grandes surfaces / enseignes ont les moyens de faire les études marketings que ni toi ni moi pouvons financer, et s'ils pratiquent ces prix psychologiques, c'est pas par hasard.
Donc d'une certaine manière, si, les consommateurs sont des cons :)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS : les prix psychologiques, je n'y crois pas trop. Entre 9,99€ et 10€, il n'y a pas grande différence : les consommateurs ne sont pas des co*s je pense.

Vous devriez vous renseigner dans les sections marketing et vous constaterez que la demarche fonctionne impeccablement.

Ce n'est pas une histoire de prendre le consommateur pour un c** mais la on parle de valeurs "symbolique"

 

et si cela etait si "nul" que cela alors expliquez moi pourquoi les grande surface l'utilise a outrance... ? CQFD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc d'une certaine manière, si, les consommateurs sont des cons :)

 

Si vous avez ce genre d'analyse vis a vis des consommateurs je ne peux que vous conseiller de changer de métier.

 

Pour ma part alors je dois étre un c** car effectivement entre un produit a 10 € et le même produit a 9,99 € je prends celui a 9,99 €.

 

Pourquoi ?

ben parce que c'est comme cela... dans ma tete je me dis que je gagne 1 cts... je dis bien "je gagne"... c'est le principe même de l'acte d'achat préférentiel d'un consommateurs lambda

Edited by labelandco (see edit history)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous devriez vous renseigner dans les sections marketing et vous constaterez que la demarche fonctionne impeccablement.

Ce n'est pas une histoire de prendre le consommateur pour un c** mais la on parle de valeurs "symbolique"

 

et si cela etait si "nul" que cela alors expliquez moi pourquoi les grande surface l'utilise a outrance... ? CQFD

 

Contre-argument : des magasins avec tout à 1 ou 2€ existent et non 0,99€ et 1,99€. Qui plus est, dans les grandes surfaces, la plupart des prix sont avec des centimes (rayon alimentaire par exemple). Des rayons par contre utilisent beaucoup ce fameux prix psychologique mais pas tous les rayons.

Enfin, je n'ai jamais dit que c'était "nul", juste que je n'y crois pas trop (petit effet) et que réduire l'acte d'achat à juste un prix symbolique, c'est oublier beaucoup de paramètres ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

certes votre arguments tiens la route...

toutefois, la valeur symbolique est un tournure marketing qui fait encore aujourd'hui preuve d'une efficacité remarquable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que ce concept du prix psychologique devient de plus en plus dépassé. Le marketing version 2.0 passe maintenant par les réseaux sociaux, les blogs, l'effet buzz...

Share this post


Link to post
Share on other sites

hhuumm pas faux... mais bon, le principe est quand même drolement bien ancré dans les tetes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Important Information

Cookies ensure the smooth running of our services. Using these, you accept the use of cookies. Learn More