Jump to content

-stephane

Members
  • Posts

    413
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by -stephane

  1. Ne pas faire d'iframe. Cette solution n'apporte RIEN de bon.
  2. Je ne comprends pas que le poids de sortie soit 4x supérieur au fichier source. Peut être que la solution serait de changer le module de slider, Revolution Slider ne devrait pas poser ce genre de souci, ne coute qu'une vingtaine de dollar, et supporte le Full Width ce que semble vous intéresser.
  3. En effet la solution serait d'avoir du png à la source. Je ne sais pas ce que vous comptez utiliser pour la compression du png, je vous conseille de très sympathique tool: https://tinypng.com/
  4. Bon je suis pas très doué en gestion d'image, mais il semblerait que ce soit normal quand on passe du jpg au png. Voici une réponse traduite: Les images PNG utilisent la compression sans perte, alors que JPEG utilise une compression avec perte. La compression avec perte vous permet de réduire la taille du fichier, mais elle n'est pas réversible. Lorsque vous convertissez à partir d'une image JPEG avec perte, qui stocke les données dans des blocs, pour une image PNG, qui enregistre les valeurs pixel par pixel d'un bitmap, vous allez augmenter la taille nécessaire pour représenter les données. Ainsi, la conversion d'un PNG en JPEG permet (habituellement) de réduire la taille, mais ce n'est pas possible dans l'autre sens.
  5. Je suis déjà allé faire un tour sur le site ^^ Pour les slides, j'arrive à compresser les png à 400ko en effet, sans altérer la qualité. Donc si vous uploadez 400ko pour finir à 1500, oubliez ce que j'ai dit précédemment sur le fait que ça puisse venir initialement du poids de l'image. Votre module de slide permet il des paramétrages du type format de sortie, ou un paramétrage concernant la compression?
  6. Je me suis mal exprimé, en parlant de taille, je pensais à poids, et pas dimensions. Je pense qu'initialement, le poids de la photo doit être très élevé, et que la transformation en png n'est pas la source du problème.
  7. Il serait intéressant de connaître la taille initiale de la photo en PDF.
  8. Les annuaires et commentaires de blogs étant votre seule source régulière de liens pour augmenter votre popularité, vous affichez clairement depuis le début à Google que vous bâtissez votre stratégie de visibilité sur une méthode artificielle. En clair, non seulement ça ne sert à rien, mais en plus ça vous pénalise. Pour ce qui est du concept, vous êtes dans du spécialisé, il faut donc travailler votre popularité en regardant: - Les sources d'acheteurs potentiels efficaces à court terme, vous permettant de vendre dans les plus brefs délais. - Les sources efficaces à plus long terme, qui nécessitent un travail de fond. Ces sources sont à définir dans une stratégie de fonctionnement, qui mêlera budget alloué en fonction de la marge sur vos produits.
  9. Pourquoi "aurait dû"? Le décollage d'une boutique n'est jamais acquise. Chaque jour de nombreuses personnes ayant tenté l'aventure de la vente en ligne ferment leurs sites, faute de clients. La qualité des produits ou les offres promotionnelles n'améliorent pas le référencement. Ce n'est pas forcément n'importe quoi, une campagne adwords s'optimise, il ne suffit pas de se positionner sur les mots clés les plus chers pour gagner sa vie. Il vaut mieux parfois faire du adwords sur une vingtaine de requêtes secondaires, moins chères, et qui individuellement apportent moins de trafic, mais qui tout cumulé vous donnent des résultats meilleurs et plus rentables que des requêtes à 1€ le clic) Pas forcément des centaines, parfois quelques liens bien placés apportent plus que des centaines mal placés sur d'autres sites. Faire des échanges de liens n'est pas forcément de la science fiction, pour la plupart des clients que nous gérons, ça passe obligatoirement par nous, les référenceurs (de par le fait qu'ils font ça quotidiennement et se constituent donc une base de contacts) ont leurs entrées sur certains sites que vous n'avez pas. Pas forcément un hasard aux yeux de Google, même si un site devant vous ne cherchait pas à se positionner sur cette requête, son "autorité" lui a permis de ranker. Il faut donc adapter votre site aux recherches des internautes. Parce que l'exemple que vous donnez est optimisé pour se positionner sur cette requête, pas une autre. Je ne vois pas d'autres résultats dans les deux premières pages que des sites d'huiles essentielles. Mettre en place une stratégie de visibilité et de popularité, qui regrouperait aussi bien le référencement naturel que d'autres leviers. Ce n'est pas parce qu'on a un boutique que ça va marcher, qu'on va se payer rapidement et grassement. Quand on ouvre un resto (je fais volontairement un parallèle), on choisit un endroit stratégique, on étudie la concurrence, la clientèle potentielle, on s'entoure de personnel compétent (on s'improvise pas cuisinier ou responsable de salle), et on propose de bons produits (ce que vous semblez faire). En e-commerce c'est pareil...
  10. Mettre des produits phare n'améliorera pas forcément le référencement, il aidera juste vos visiteurs à accéder sans mal aux produits les plus rentables pour vous. Vous pouvez par contre augmenter le texte sur votre page d'accueil via les modules de texte sur page d'accueil prévus à cet effet, il devrait en plus en toute logique être unique et bien plus bénéfique à votre référencement (Même si la présence de produits sur la page d'accueil a évidemment, je l'ai dit au début, ses propres avantages.)
  11. Y a pas de SEO vs PPC, les deux sont complémentaires et il y a même encore d'autres sources possible, et selon les spécificités de chaque e-commerçant, certains biais d'acquisition de trafic vont se révéler plus rentables que d'autres. Un e-commerçant qui se lance ne pourra peut-être pas se permettre d'attendre d'avoir des résultats sur Google, il optera donc pour une diversification de ses sources. Tout baser sur le SEO n'est pas bon non plus, d'autant plus avec la dernière annonce de Matt Cutts de nouvelles mises à jours régulières. C'est comme dans le commerce classique, on diversifie les pubs, certaines sont plus rentables, d'autres moins, certaines amènent plus de notoriété immédiate et une rentabilité sur du plus long terme. Le commerçant qui a une boutique physique ne compte pas que sur le passage naturel devant sa vitrine, il se paye des encarts dans divers magazines qui ciblent une clientèle particulière, mais aussi des 4x3 pour attirer les gens en bagnole, et peut être des pubs sur la radio locale... J'ai testé une campagne adwords à titre perso dans un domaine qui n'a rien à voir avec mon agence, mais dans le B2C, avec un petit budget, 500 ou 600 euros par mois. J'ai gagné, et je parle de marge, pas de CA, à peu près la même somme. Donc bilan de l'opération: nulle à première vue, j'ai même dû avancer l'argent sur adwords que je n'ai récupéré que quelques semaines après sur mes ventes. Sauf que je me constitue rapidement un fichier de clients que je relance ensuite par mail pour des ventes supplémentaires, et c'est là que je génère une bien meilleure rentabilité, que je gagne de l'argent, avec un fichier à exploiter qui m'appartient et que j'ai obtenu à moindre coût. Je pense que c'est valable dans tous les métiers du web. On a une personne qui gère adwords chez nous, son taf est justement de faire que ses campagnes adwords soient rentables, parce qu'une une campagne PPC mal configurée peut s'avérer un gouffre, une campagne bien optimisée peut être très rentable. En bref, ma conclusion: Toute source est bonne à prendre, qu'il s'agisse de marketplace, vrai comparateur, réf naturel, campagne payante, emailing, à condition qu'elle soit bien optimisée pour être rentable. ( A la limite je comprends même pas qu'on se pose la question à comparer ce qui n'est pas comparable. C'est quoi le mieux pour rouler sous une averse? Des pneus pluie ou des essuie-glaces?)
  12. Pas d'incidence sur le réf (avec canonical activé) On peut empêcher l'intégration du code EAN dans son url en créant un override sur link.php
  13. C'est un métier. Si le référencement se limitait à ça, ça se saurait Lenteurs dûes au menu qui fait des centaines de requêtes. Rendez vos pages riches en contenus, mettez des images, créez des vraies fiches produit avec des descriptions, remplissez les diverses balises, et travaillez votre popularité
  14. Tant qu'il y aura un algo de ranking il y aura des gens pour le détourner à leur avantage. Les référenceurs, de tous bords, sont là pour s'adapter aux changements de l'algo de Google, chacun avec leurs méthodes. Google ne veut pas des référenceurs, quelle que soit la couleur de leurs chapeaux.
  15. Chez moi le temps de chargement est trop long. Pour ce qui est de ce qui va pas, tout dépend de votre stratégie, de vos objectifs.
  16. Oui c'est pris en compte, même si ce n'est pas visible à l'oeil (vérifiez dans la source si le texte est présent) Par contre, ne pas abuser de textes cachés. Pour répondre plus précisément, il faudrait voir le site. Oui Google va le considérer comme faisant partie du site. Néanmoins, travaillez le maillage interne de sorte que les deux applications (wordpress et prestashop) semblent ne faire qu'un, et créez un sitemap index indiquant les urls des deux sitemaps générés par PS et WP.
  17. Non, pour des questions de sécurité chacun donne le nom qu'il souhaite au répertoire d'admin. Connectez vous au FTP, vous retrouverez son nom dans la liste de vos répertoires.
  18. Un conseil pour un bon référencement est de passer par un pro. C'est con, ça fait genre faisez nous travailler, mais la réalité est que les e-commerce bien placés sur google le sont rarement grâce à des personnes qui n'ont pas de compétences en référencement et qui ont modifié 3 trucs dans leurs boutiques grâce à des forums.... Néanmoins, quelques conseils qui peuvent vous aider: - Activer la réécriture d'urls - Ne par copier/coller les descriptions des autres sites, dans le meilleur des cas c'est du duplicate content, dans le pire, c'est du vol. - Eviter d'indiquer qu'un numéro de portable est non surtaxé, et côté vente en ligne un numéro de portable c'est pas très sécurisant pour l'acheteur potentiel qui doit donner son numéro de CB. (C'est pas du référencement, mais ça reste du conseil...)
  19. http://www.lingerie2charme.fr/index_sitemap.xml Avez vous bien paramétré les droits d'écriture?
  20. Pour moi, si j'ai bien tout compris, Google prend en compte les pages contenant des paramètres. Sauf que dans le cas d'un paramètre du type affichage par ordre ascendant ou descendant il ne le prend pas en compte parce qu'il s'agit de contenu dupliqué. Le fait de mettre en place l'url canonique revient à expliquer à google que vos pages contenant des textes non dupliqués sont identiques à la première page et qu'il ne doit prendre en compte que cette page... Ce qui n'est pas le cas.
  21. Si la marque est recherchée, ça peut aider au trafic de longue traine. Attention à ne pas la répéter partout, diluer sa position dans le texte...
  22. Trop de 404? Les urls ont elles changé en changeant de version? Si oui, des redirections/canonicals ont elles été prévues?
×
×
  • Create New...

Important Information

Cookies ensure the smooth running of our services. Using these, you accept the use of cookies. Learn More