Jump to content

Broceliande

Members
  • Posts

    1,735
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Posts posted by Broceliande

  1. Hello,

    Première chose à faire: rendre l'erreur un peu plus parlante, et ce en ouvrant le fichier /config/defines.inc.php

    Tu passes la ligne 

    define('_PS_MODE_DEV_', false);

    à 

    define('_PS_MODE_DEV_', true);

     

    L'erreur sera alors en principe bien plus parlante. Si cela ne t'avance pas plus, tu peux nous la coller ici et en principe toujours, on devrait avoir plus de billes pour t'aider.

    • Like 1
  2. Bonjour à toute la communauté francophone de prestashop  :) ,

     

    Je viens de réinitialiser le module nouveaux produits qui n'affichaient pas certains produits. Tout semblait fonctionner sauf que les produits ne s'affichent pas quand je click sur l'onglet "Nouveautés" à côté de "Populaire". Alors que les produits sont affichés quand je bascule sur la version anglaise ! 

     

    Si quelqu'un a une idée à proposer...

     

    Mon site est ici https://equimatfrance.com/fr  

     

    Mais sur la version en anglais cela fonctionne https://equimatfrance.com/en

     

    Merci par avance,

     

    Joan

     

    Un coup de vidage de cache ?

    En BO : Paramètres avancés -> Performances , puis tout en haut sur la droite, click sur le bouton "vider le cache"

    Ceci ne vaut que pour une 1.6 et plus. Sur 1.5 il existe un bouton pour faire la même chose mais il se trouve en dessous du premier paragraphe de ce même menu.

    Un autre paramètre se trouve dans Préférences -> Produits. 

    Un paramètre permet de définir durant combien de jours un produit est considéré comme nouveau.

    Le cache doit être vidé à chaque modif de cette config également.

     

    Je ne sais pas si cela est évident pour toi et que ton, problème est autre, mais c'est la première chose à vérifer :) 

  3. Après avoir rencontré le même problème, j'ajoute ma petit participation.

     

    A la suite d'un upgrade par le module, de la version 1.6.1.5 en 1.6.1.10, durant lequel il avait fallu mettre en maintenance le site, il m'était impossible de retirer ce mode. La page d'admin du mode maintenance fonctionnait bien, et m'indiquait que le site était actif, ou en maintenance, selon ce que je validais. Par contre, le site restait en maintenance.

     

    Je travaillais sur un site que je n'avais pas configuré moi-même. Après investigations, je me suis rendu compte que le mode multisite avait été activé, et qu'un 2eme shop avait été défini. Du coup, dans la BDD, il y avait 3 lignes PS_SHOP_ENABLE, dont les 2 dernière étaient à 0. Le passage en mode actif/maintenance dans l'admin ne modifie que la première valeur !!!

     

    attachicon.giftempo.jpg

     

    Au final, activer ou désactiver le mode maintenance depuis l'admin ne modifie qu'une valeur, la première, alors que le module d'upgrade place bien toutes les valeurs à 0.

     

    Conclusion: ATTENTION POUR LES SITES EN MULTIBOUTIQUES !!! Le passage en mode maintenance dans 'admin ne les met pas en maintenance. Il faut les faire à la main dans la BDD...

     

    Ce n'est pas tout à fait exact : Pour les sites en multiboutique, il faut enregistrer la config pour chaque boutique...Il n'est pas nécessaire de le faire en base, juste de sélectionner chaque boutique dans le selecteur de boutiques et enregistrer la config pour le contexte courant.

  4. Voici la dernière réponse du SAV OVH : 

    Comme vous pouvez le vérifier dans le fichier phpinfo ci-dessous, la variable max_execution_time est fixé à 300 s.
    
    http://fpm5.4-check.cluster003.ovh.net/phpinfo.php
    
    Etant sur un hébergement mutualisé, il n'est pas possible d'intervenir dans le fichier php.ini pour ajuster ce type de variable.
    
    Pour ça, il faut souscrire à une offre de serveur dédié.

    Existe-t-il un autre moyen de de faire face à ce souci ? Ou je vais vraiment devoir passer par un serveur dédié ?

     

    Merci d'avance.

    Bien à vous !

     

    Effectivement tout est dit...

    Tu vas devoir passer par une solution dédiée ou un hébergement qui t'autorisera plus de ressources en instantané.

    D'ailleurs au passage je ne saurais que trop te conseiller de t'adresser à notre ami Doekia avant d'investir ! ;) 

    Ce n'est pas un hasard s'il a rit des suggestions d'ovh : s'il y a bien un expert parmi nous c'est lui.

  5. Je viens ici avec un post sérieux et je ne fais que relayer ce les manœuvres conseillées par mon hébergeur et/ou effectuées jusque là...

    Donc si c'est pour vous foutre de ma gueule, changez de post et laissez la place à ceux qui ont rencontrés le même souci car je ne suis certainement pas le premier à rentrer ce problème...

     

    Merci d'avance !

     

    Que le post soit sérieux et relate ce que suggère le support OVH est une chose.

    Je doute que mon confrère et non moins ami Doekia ait cherché à se f.... de ta g..... mais plutôt de celle du support OVH. 

    Quant à la réponse à tes problèmes , si je décode , il te l'a donnée  dans son premier post, et elle est parfaitement complète et précise  : 

     

     

     

    ....max_execution_time et si besoin les IPCCommTimeout, FcgidIOTimeout ,BusyTimeout

     

    max_execution_time est le temps d'exécution (en secondes) autorisé pour un script php, il est fixé dans php.ini (parfois surchargeable mais sous contraintes dans un hébergement)

    Les trois autres sont dans le cas ou ton hébergement s'exécute en mode fcgid ... sans rentrer dans les détails le seul paramètre max_execution_time ne suffit pas si l'hébergement est en fcgid , auquel cas il doit être complété par l'ajustement de ces variables supplémentaires.

     

    Ne sois pas outré par une réponse juste, il faut savoir rigoler (un peu) aussi non, de la bêtise de certains "supports techniques" ? 

  6.  

     

    d'où l’intérêt de modules qui évite d'afficher les modules non présent sur le serveur, et qui évite aussi les demandes de mises à jour, comme http://www.coeos.pro...dule-merci.html : zip.gif  v.1.3.0.noupdateplease.zip   22.41 Ko   0 Nombre de téléchargements 

     

    Coeos, il me semble tu en oublies, mais peut-être parce qu'ils sont payants (ceci dit à moins de 20€ la stabilité...), et je suis d'accord pour dire qu'heureusement ils existent.

     

    maintenant ils n'ont absolument pas de légitimité parce que ces modules ne devraient pas exister.

    Tout en les louant, j'ai envie de dire que le commerçant qui va installer ces modules est suffisamment prudent donc pour ne pas aller cliquer sur "mettre à jour" sans savoir !

     

    L'auteur de ce post a également un module en ce sens (payant en effet), et a eu la pudeur de ne pas le citer. Son post est complètement informatif et je sais de quoi je parle.

    Son module permet également de bloquer complètement toute maj , ainsi que de nombreuses "pustules" indésirables.

     

    Malgré cela je trouve dramatique que la communauté soit contrainte de créer des modules "anti ceci, anti cela" ... Ces modules ne devraient pas exister (Je redis qu'à date , heureusement qu'ils existent!). 

     

    Un tel outil de mise à jour devrait être un plus non ? Pas un truc qu'on cherche absolument à désactiver au prix de hacks en tous genres...

    Un tel outil ne devrait pas non plus être un outil de sabordage de site en un click !!! 

     

    Quand le site plante, qui intervient ? Bien évidemment on pourra nous dire que l'on devrait s'estimer heureux d'avoir du taf là dessus... mais c'est pas du tout mon point de vue : Mon travail au quotidien est d'accompagner mes clients, développer pour eux ce qui n'existe pas encore ou pas de manière satisfaisante, résoudre éventuellement les bugs qu'ils rencontrent.... bref en aucun cas réparer les conneries de l'éditeur du logiciel et des clients eux mêmes sur un simple clic ... 

     

    A bon entendeur.

    • Like 2
  7. Ou comment planter un site de prod en exploitant la crédulité des utilisateurs... 

     

    Franchement quand je pense qu'aujourd'hui encore j'entends des (nouveaux je précise) clients me dire qu'ils achètent de préférence des modules estampillés "Certifié par Prestashop" ... 

     

    On peut le tourner dans tous les sens, si on propose une maj ou un module à un utilisateur, faut un peu avoir testé quelque chose derrière non ? 

     

    Sinon ben je sais pas , revenez au bon vieux système... 

     

    Chaque bémol avec cette gestion de module conduit les utilisateurs qui ont foi en Prestashop à planter leur boutique ! 

    Y'a un loup dans la boucle, vous ne pouvez pas continuer à proposer des maj sur des modules non testés. 

    Je dis ça ... 

  8. Tu dis que si je spécifie le chemin d'accès des photos sur mon pc en local je pourrais lors de l'import ( via le back office ?) importer en même temps les photos ( je suppose que ce sera long a upload autant de photos mais j'ai pas le choix ) ou ais-je mal compris ?

     

     

    Ah non non du tout , pardon , cela ne vaut que si et seulement si tu passes par store Manager. Dans ce cas c'est SM qui traiterait ton csv.

    En passant par le BO prestashop ça n'est bien sûr pas possible de spécifier des images locale.

     

    Concernant SM , pour fonctionner tu dois avoir une connexion remote à la base de données.

    Par défaut sur les serveurs ce n'est pas autorisé , il faudra que tu te fasses ouvrir un acces remote si tu veux l'utiliser correctement.

    Je crois qu'il existe une passerelle à installer sur prestashop lorsque tu n'as pas d'accès remote mais je doute que dans cette configuration SM sera aussi performant.

  9. Où est le gain de temps? Pas sûr de comprendre.

    ....

     

    Le protocole ftp est un protocole acceptant l'interruption, pas l'import csv (même en achetant ce produit miracle qu'est SC ou SM).

     

    Je te suis sur l'essentiel , mais pas concernant SM...

     

    On parlait de Store Manager.

    Contrairement à SC qui s'exécute côté serveur il se connecte en remote à la base de données et transfère les données et ftp.

     

    Ce sont les prérequis de base de SM pour pouvoir l'utiliser.

     

    Donc si les images sont envoyées du local vers le ftp, juste pour les transformer en images accessibles http , SM lors d'un import csv, va tout d'abord rapatrier chaque image en local pour au final l'envoyer en ftp  ...me semble bien ... :s ?

     

    Dans ce cas donc , d'utilisation avec SM , il me semble bien qu'on gagne du temps à n'envoyer qu'une seule fois chaque image  (puisque SM s'en charge seul, et ce en ftp).

    Ca limite à un upload par fichier au lieu de deux + un download.

     

    Et quant à la quête au gain de temps, je maintient que ça vaut le coup de vérifier qu'on n'a pas plus de formats d'images que nécessaire...

  10. Ne t'inquiète pas, je suis quand même en formation de dev et actuellement en stage pour te dire.

    Je sais lire javascript c'est pas un soucis , c'est plus pour ensuite l'appliquer je manque de pratique.

     

    j'ai testé ce que tu m'a dis  dans le code product.js (multiplier par minimal quantity) mais ça ne marche pas

     

    (dans le cas pour diminuer la quantité d'article):

     

     // The button to decrement the product value

     

     $('input[name=+fieldName+]').val(currentVal  *minimalQuantity).trigger('keyup');

     

    la console de debug de js me retourne:

    Uncaught SyntaxError: Unexpected token *

     

    :(

     

    Bon et comme ça : 

    // The button to increment the product value
    $(document).on('click', '.product_quantity_up', function(e){
    	e.preventDefault();
    	fieldName = $(this).data('field-qty');
    	var currentVal = parseInt($('input[name='+fieldName+']').val());
    	if (!allowBuyWhenOutOfStock && quantityAvailable > 0)
    		quantityAvailableT = quantityAvailable;
    	else
    		quantityAvailableT = 100000000;
    	if (!isNaN(currentVal) && currentVal < quantityAvailableT)
    		$('input[name='+fieldName+']').val(currentVal + minimalQuantity).trigger('keyup');
    	else
    		$('input[name='+fieldName+']').val(intval(quantityAvailableT/minimalQuantity)*minimalQuantity);
    
    	$('#quantity_wanted').change();
    });
     // The button to decrement the product value
    $(document).on('click', '.product_quantity_down', function(e){
    	e.preventDefault();
    	fieldName = $(this).data('field-qty');
    	var currentVal = parseInt($('input[name='+fieldName+']').val());
    	if (!isNaN(currentVal) && currentVal > 1)
    		$('input[name='+fieldName+']').val(currentVal - minimalQuantity).trigger('keyup');
    	else
    		$('input[name='+fieldName+']').val(minimalQuantity);
    
    	$('#quantity_wanted').change();
    });
    
  11. Merci Broceliande pour ta réponse,

     

    je suis partie en congé entre le 15 et le 28/08. La seule modification que j'ai pu apporter juste avant cela,  c'est d'afficher sur le configurateur de theme ,une image dans le top pour annoncer les vacances 

    idem a mon retour le 29/08 , j'ai retiré l'image pour en mettre une annoncant la rentrée en ajoutant une regle panier d'une reduction de 10%

    Seulement la cliente qui a beneficié du montant de la tva a passé commande le 23/08 c'est donc etrange

    Maintenant peut etre qu'aucune cliente francaise avant elle n'avait introduit son n °de tva et donc la chose ne s'etait jamais declarée auparavant...

    Ce qui m'etonne aussi c'est que désormais , on a du mal à se créer un compte de connexion et qu' avant et pendant mes vacances ;- ) tout allait bien puisque j'ai eu des commandes de nouveaux clients..

    je fais rarement des mises a jour de prestashop car un jour sur le forum , je lisais que tant que tout allait il ne fallait pas faire de mise a jour ;; j'ai deja eu trop de blague ( perte de donnée et tout recommencer ) du coup je me méfie de toucher a quelque chose...

    As tu un conseil pour moi ;-) stp

    merciii beaucoup de ton aide precieuse

    Sandrine

     

    Je me suis inscrit sur ton site.

    J'ai ajouté un produit au panier : tva et tout pas de souci.

    Je suis allé dans Mon compte puis -> Mes Infos personnelles, et y ai entré un n° de tva (dans mon adresse pour le coup) .

    A ce stade mon panier est passé en HT et exo de TVA.

     

    Nativement prestashop ne fait pas cela, en tout cas sur une version 1.6.1.6 que j'ai sous la main , ce n'est pas le comportement.

    Lorsque tu as activé le mode B2B , cela n'aurait-il pas créé un groupe supplémentaire qui serait facturé HT ?

    Tu peux aussi refaire un tour du côté des règles de taxes.

     

    N'as tu pas un module qui gère la tva intra que tu aurais activé?

     

    C'est difficile de trouver la faille mais il est exact qu'il suffit d'enregistrer un FR..... dans l'adresse pour obtenir l'exemption de TVA.

     

    Si je pouvais jeter un oeil à ta config en BO je trouverais peut être quelque-chose mais là je sèche , ayant comparé avec un autre site BB actif qui réagit parfaitement normalement.

  12. Pas seulement dans smarty , le js a également cette valeur :

    Sous chrome, vas sur ton site, sur ta fiche produit...de préférence une fiche produit qui a une qté minimal différente de 1...

    Tapes F12, et cliques sur l'onglet console.

     

    Tu es à présent dans la console javascript. 

    Tout en bas tu as un champ de saisie de code javascript avec un > devant (bleu par défaut)

    Tapes minimalQuantity dedans : en retour tu devrais avaoir la valeur de la quantité minimale du produit, car cette variable est globale sur cette page.

     

    Il existe également des valeurs par déclinaisons accessibles depuis une variable tableau combinations.

    La procédure pour en lire le contenu est similaire : console...

     

    Si ton thème a conservé les boutons + et - pour modifier cette quatité , il te reste à intercepter le code lié au click sur ces boutons et le multiplier par minimalQuantity.

     

    Mais là à ce stade c'est difficile de pouvoir en dire plus.

     

    Il te faut appréhender le javascript un minimum et la console js de chrome par exemple,  sans quoi on ne peut pas t'orienter mieux. 

     

    Je ne pourrai pas aller jusqu'à te donner un code tout fait qu'il faudrait que je fasse pour le coup, n'ayant pas eu à réaliser ce type précis de demandes, et qui sortirait un peu du cadre de l'entraide et qui plus est n'aurai que peu de chance de coller directement à ton thème.

     

     

    Mais bon je peux difficilement faire plus , ne serait-ce déja que parce que je n'ai pas le lien de ton site, mais de plus parce que product.js peut varier selon les thèmes (et ne s'en prive pas).

  13. Bonjour,

     

    j'ai le pb suivant : j'ai créé mes filtres, j'ai même acheté le module d'ether creation pour mettre des images dans le filtre mais ma sélection de valeurs pour le filtre est peut etre trop grande car quand je clique sur le rouge par exemple pour les produits rouges, il me met tout sauf du rouge !

    j'ai pourtant bien mis les caractéristique pour chaque produit mais voila c'est un pb

     

    je suis sous prestashop 1.6.1.3

     

    merci de vos lumières

     

    c'est très génant je trouve !

     

    Bonsoir,

     

    Le topic présent est un pléonasme..."problème.... navigation à facettes" , aujourd'hui il peut être intéressant de se tourner vers des alternatives bien plus performantes... Il en existe au moins une en cherchant bien ;) .

    Vu l'ancienneté du sujet il serait bon d'en créer un nouveau , au moins dédié à la 1.6.

    Mais bon après tes modifications , n'y aurait-il pas une indexation à relancer par hasard ?

    Je ne me rappelle plus si cela se passe à l'enregistrement des filtres ou s'il y a une url ...

     

    Dans les deux cas , si les filtres retournent un résultat "aléatoire", c'est peut être que l'hébergement n'autorise pas l'exécution d'un script php au delà d'un certain délia, qui ne suffit pas à l'indexation complète et correcte de tes filtres et produits.

     

    C'est une des pistes à suivre , mais la seule qui me vient dans l'instant.

     

    Dans le cas co

  14. Bonsoir,

     

    Intéressant en effet ta remarque sur la possibilité de générer en même temps le BL et la Facture, même si dans la progression logique la plus courante, la préparation génère le BL mais n'intervient qu'une fois la commande validée "pour de vrai" (Paiement accepté etc ... ) .

     

    Effectivement j'ai eu des clients qui souhaitaient avoir un accès immédiat au BL ou avaient une foultitude de statuts...

     

    Le BL LI000000 Me laisse penser que ta migration n'a pas mis à jour le n° du dernier BL (maj manuelle via /install/upgrade.... ? ou bidouille dans/avec  ps_configuration ?)

     

    Quoiqu'il en soit et puisque tu sembles jongler facilement avec ta BDD, cela vaut la peine de jeter un oeil à (ps)_configuration et chercher la clef PS_DELIVERY_NUMBER .

    Celle-ci est censée contenir l'id du prochain BL généré. En cas de chevauchement c'est généralement pas glop.

     

    Tu peux la renseigner directement depuis le BO dans Commandes -> Bons de livraison

     

    Tu peux obtenir la valeur à fixer en exécutant cette requete : "select max(delivery_number)+1 FROM ps_orders" (si ps est ton préfixe...)

     

    Pour info il en est de même pour le numéro de facture, bien que pour les factures le code de presta semble déja aller chercher le max id par défaut.

     

    En revanche aucune idée de la raison qui fait que tu ne peux éditer et modifier un statut/état particulier. Ca ressemble à une maj manuelle (pas via autoupgrade) mais pas finalisée, car tout ne se fait pas dans ce cas. Ou plutôt même un import table par table d'une version convertie dans une install propre et neuve, non ?

     

     

    Dis nous déja ce que donne la manip sur PS_DELIVERY_NUMBER  toujours...

  15. Je pense que les slides sont partagés parce que tu n'as pas sélectionné de boutique particulière avant d'aller dans la config de homeslider ...

     

    Pour configurer un module sur une boutique précise , il faut auparavant avoir sélectionné celle-ci dans le déroulant en haut à gauche du BO, qui par défaut affiche le texte "Toutes les boutiques".

     

    Sauf erreur .... :s

  16. Pas vraiment, car le plus simple me semble de simplement uploader le dossier sur le FTP et renseigner le chemin d'accès sur le csv.

    J'ai essayé et je me suis plus pris la tête qu'autre chose... La j'essaye de faire ça via store manager.... Mais je comprend pas tout fonctionne dessus et pourtant je ne vois pas ma BDD. J'ai ça : https://gyazo.com/75e5cf5d2e324a6a5916f8f304c087f0

    Un avis ?

     

    Store Manager étant une application windows, il est tout à fait à même de gérer des paths pc pour le images...

    Je ne voudrais pas me fourvoyer mais je connais une mamie qui fait ça tout le temps et maîtrise store manager à la perfection , je lui poserai la question demain.

    En attendant si je ne me trompe pas, le csv que tu importes peut parfaitement aller chercher des images en local sur le PC.

     

    Dans ce cas évidemment , uploader des images via ftp pour qu'elle soient accessibles en http et les récupérer à distance est une perte de temps.

     

    Le point le plus important pour gagner du temps dans ce cas serait d'avoir un dossier en local et une méthode de nommage des images bien établie pour faciliter le processus.

     

    Un autre point important est de vérifier si le thème prestashop utilisé n'a pas ajouté de formats d'images, et dans tous les cas vérifier lesquels il utilise (on trouve ça dans config.xml du thème).

    Pourquoi : simplement parce que si on a installé x thèmes qui utilisent leurs propres gabarits d'image , chaque fois que store manager va créer un produit , derrière l'image va être rééchantillonnée en autant d'images de dimensions différentes que le thème utilise.

     

    En résumé :

    - Tenter de spécifier des images en local dans le csv

    - Vérifier les formats d'images dans le BO presta : préférences -> images, de mémoire...

    - Vérifier si toutes sont utilisées par le thème actif (supprimer les autres si nécessaire).

     

    Je ne manquerai pas d'interroger ma cliente demain sur la possibilité d'utiliser des chemins d'images en local :) 

  17.  ( et sans avoir effectuer de mise a jour ou modification ) 

     

    Vraiment ? aucune modification ? 

    Même pas un passage en mode b2b ou quelque chose dans le genre ? Une édition de groupe , de taxes etc ... 

    Parfois les manipulations les plus anodines dans les configs BackOffice donnent  les  résultats les plus bizarres.

     

    Pas de lien vers le site, aucune info particulière sur la configuration, uniquement la version de prestashop et l'affirmation que ce problème intervient d'un coup sans aucune intervention particulière. C'est assez difficile de répondre :s 

     

    Alors je ne dis absolument pas cela pour remettre ta parole en question , mais parce que quelque chose qui fonctionne et ne fonctionne plus d'un coup n'a rien de mystérieux.

    Quand ce qui roule se met à tourner de traviole c'est que quelque chose a été modifié. 

    La question est de savoir quel "quelque chose" .

     

    D'expérience même mes clients les plus anciens commencent par me dire que ceci ne fonctionne plus alors qu'ils n'ont rien touché.

    En discutant et en tournant autour, on finit toujours sur un "ah oui ! il y a eu ça ..." , et derrière ce ah oui j'ai la solution.

     

    Comme nous n'avons pas d'éléments suffisants pour tester (juste une version de presta mais que tu dis ne pas avoir mis à jour) , je pense que la première étape pour aller plus loin est d'aller puiser dans tout ce qui peut avoir changé et il y a forcément un truc qui a changé.

    Parfois ça tient à rien du tout , mais un rien du tout suffisant.

    Une fois qu'on sait ce qui a changé le comportement de la boutique, il est bien plus facile de savoir s'il s'agit d'un bug réel ou d'un souci de configuration.

     

    En tout cas je dis et répète ceci en toute convivialité en espérant que cela t'aide:

    En développement ce qui fonctionne un temps et ne fonctionne plus d'un coup ne peut être l'opération du saint esprit.

    Soit le contexte a changé, soit autre chose, mais une chose a changé.

    Pour trouver quoi il faut lister absolument tout ce qui a été effectué entre le moment ou cela fonctionnait et celui ou cela ne fonctionne plus, en évitant totalement de se demander si ça peut avoir ou non une incidence. C'est ici que se trouve le piège.

     

    Une question au cas ou ... : quand tu dis que cela "n'arrivait pas"... est-ce certain que cela n'était pas possible pour autant ? 

  18. bonjour , 

    je voudrais rebondir sur un ancien sujet en le remettant d'actualité concernant

    l'ajout d'article dans le selecteur dans la vue "produit" (quand on est encore sur la page produit! je ne parles pas de la page panier)

     

    j'imagine qu'il faut récupérer la variable qu'on définit dans le backof pour les quantités minimum dans les déclinaisons du produit et qu'il faut la ramener dans le code javascript product.js?

    mais je ne sais pas comment m'y prendre , je connais mal javascript.

     

    faut il aussi intercaller quelque chose dans le productController et dans le product.tpl?pour que les + et - ajoutent bien l'article par multiple dans la vue produit?

    please help,

    tout ce que j'ai tenté n'a  mené à rien.

     

    merci d'avance.

     

    Hello,

     

    Je ne voudrais pas jouer l'oiseau de mauvaise augure mais a ce que je comprends de ton post, je ne vois pas de lien avec le controller product.

    Dès lors que tu sais ajouter les boutons - et + dans ton tpl , les seules connaissances qui te permettent de faire ce que tu veux sont justement des connaissances en javascript et notamment tant qu'à faire sous presta , en jquery.

     

    Tu n'as pas besoin de toucher au controller, la quantité minimale est dans l'objet product chargé dans smarty : {$product->minimal_quantity} te retourne la quantité minimale commandable pour un produit donné.

    Si tu en as vraiment besoin en javascript, tu peux l'assigner comme variable globale depuis ton tpl. Je n'ai pas vérifié mais je miserais assez gros sur le fait qu'elle existe déja... 

     

    Mais sans connaissance javascript la tâche derrière va être ardue :s 

     

    On peut orienter, corriger, ou filer des solutions simples et existantes parce qu'on a eu à le faire et qu'on juge  qu'il est facile d'exposer ce qu'on a fait,

    mais pas faire "a la place de" .

    Il faut vraiment des connaissances en javascript pour mettre en oeuvre ce type de fonctionnement somme toute relativement simple. Le principe étant si j'ai bien compris d'utiliser les clicks +/- pour augmenter ou décrémenter la qté commandée, et je pense faire en sorte que cette quantité cesse de se décrémenter un fois minimal_quantity atteint.

     

    Comme le javascript nécessaire est directement lié au thème et à tes tpls, te donner une réponse cohérente revient à faire le taf à ta place sans même savoir si c'est ce que tu veux. :( 

  19. @Broceliande, en l'occurence j'en suis sur à 100% car je cite:

     

    Du coup ça ne laisse pas beaucoup de doute ^^

     

    Héhé oui pas faux, adress.tpl est à coup sûr touché , mais je me cite également du coup : 

     

    mais pas forcément uniquement adress.tpl

     

     

    Je fais référence à l'utilisation des tokens et l'endroit ou il est validé , cad dans FrontController (eg sur une 1.6) :

        public function isTokenValid()
        {
            if (!Configuration::get('PS_TOKEN_ENABLE')) {
                return true;
            }
    
            return (strcasecmp(Tools::getToken(false), Tools::getValue('token')) == 0);
        }
    

    Autrement dit si le thème est bidouillé ou pas compatible avec la gestion des tokens il y a toutes les chances pour que AdressController ne soit pas le seul controller touché , et que d'autres tpls le soient ;).

     

    Dans les deux cas à défaut d'être en mesure de corriger le tpl , la désactivation des tokens en front office permettra à notre ami de se débloquer à moindre effort.

    • Like 1
  20. Merci

    je sais que par rapport a la loi ils disent qu'on doit remboursser et qu'on est responsable mais je trouve ca vraiment injuste d'etre responsable de vol, je ne crois pas une seule seconde que la plus part des e coomerce quand c'est noté livré rembourssent systématiquement car les 3/4 des produits sont envoyés en colissimo simple, entre théorie et pratique y a un monde c'est tabou ma question....

     

    Pour être un peu plus précis, en simplifié, et si mon interprétation est juste,  la loi dit que le colis devient la responsabilité du client lorsqu'il a été confié au transporteur.

    Mais pour que celà reste vrai il faut être en mesure d'apporter la preuve du dépot, ce qui n'est pas le cas des colis simples justement.

     

    Ce qui est injuste l'est dans les deux sens : pour vous si vous devez rembourser un colis expédié de bonne foi, mais également pour le client (s'il est de bonne foi également) qui a payé un article jamais livré.

     

    Pour se dédouaner en tant que commerçant il faut opter pour le contre signature. Les courriers suivi et autres envois à moindre coût impliquent qu'en cas de conflit avec le client final, il est fort probable que vous ne puissiez pas vous justifier auprès de lui.

    Même si les CGV précisent le contraire, le fait de dire que le client est responsable de la perte du colis ne vaut que si vous apportez la preuve irréfutable que le colis a été remis au transporteur. Comme c'est rarement le cas pour les colis simples , alors je parie sur le bon droit du client.

     

    Si le colis n'a pas une valeur marchande élevée, j'ai bien le sentiment que c'est un risque à prendre (ou non) de l'expédier sans signature.

     

    Si le facteur est assermenté, en effet, il ne pourra généralement attester que le colis a bien été remis en main propre que lorsqu'il y a une contre signature. Car il y a une traçabilité et cela revient à  attester qu'il a correctement fait son métier.

    Dans le cas contraire il y a peu de chance qu'il ait pu repérer le nom de l'expéditeur et s'en souvenir au moment ou le client réclame un colis disparu.

     

    Dans tous les cas, il est toujours très délicat de dire à un client que son colis est perdu et que vous ne pouvez rien pour lui. Imaginez les avis négatifs sur le web etc...

  21. Bonjour,

     

    Cela ressemble à une erreur dans le fichier adress.tpl, l'avez-vous modifié? Si oui tentez de le remplacer par un fichier original et tenez nous au courant ;)

     

    Cordialement,

     

    +1 , mais pas forcément uniquement adress.tpl.

    Il est probable que les tpls du thème ne gère pas correctement les token ou que des liens en dur aient été remplacés dans ces mêmes tpls pour des boutons submit par exemple.

    Si le thème est bidouillé il faudra le rectifier, ou simplement désactiver les tokens en front office dans Préférence -> générale :

     

    Améliore la sécurité du front-office

    OUINON

    Active ou désactive les jetons (tokens) en front-office afin d'améliorer la sécurité de PrestaShop

  22. Bonjour à tous,

     

    je suis à la recherche d'une solution permettant à plusieurs boutiques Prestashop (de la même version) d'exploiter un stock unique. Ce stock serait celui d'une boutique PS référente.

    Je ne souhaite pas utiliser la solution multi-boutiques de Prestashop qui génère trop de complications et d'incompatibilités entre les modules.

    Il pourrait s'agir d'un module à installer sur chaque boutique satellite ou bien de scripts PHP+MySQL.

     

    Est-ce que quelqu'un a déjà été confronté à ce besoin et quelle solution a été choisie ?

     

    Merci pour vos pistes d'investigation.

     

    Léo

     

    Bonjour Léo,

     

    J'ai également été confronté à ce type de problématique.

    Rien de bien compliqué au demeurant, toute la difficulté résidant essentiellement dans les performances et dans la cohérence des données.

     

    Comme l'indique Lefty_sarl , cela passe par autant de tâches planifiées exécutées sur chaque boutique qui absorbe un flux stock de la boutique référente.

    La solution webservice est possible mais peu performante.

    Un csv dynamique ou généré à intervalle régulier sur le site maître fait bien l'affaire.

     

    Tu n'indiques pas de quelle manière tu souhaites impacter le stock en sens inverse pour chaque nouvelle commande sur le site maître. C'est aussi à prendre en compte.

    Si cela doit se faire a chaque commande valide , l'utilisation des webservice presta est possible, au moins pour que le stock maître soit à jour en temps réel.

     

    Pour ma part plutôt que les webservices et que d'utiliser certaines méthode natives de prestashop , comme StockAvailable::setQuantity ou StockAvailable::updateQuantity, j'ai des scripts sql qui font une maj à partir d'une table dans laquelle j'ai injecté le csv de stock.

    Je parviens ainsi à mettre à jour des fichiers stocks de plus de 120 000 lignes (dont les déclinaisons) en 2 minutes et encore dont 1mn  est une simple pause afin de laisser le temps à la table d'import csv de digérer mes inserts. 

     

    Je peux te guider un peu sur l'approche si tu développes mais en revanche tu comprendras que je ne peux livrer directement mon propre code.

×
×
  • Create New...

Important Information

Cookies ensure the smooth running of our services. Using these, you accept the use of cookies. Learn More