Jump to content

Cédric Girard

Members
  • Posts

    1,161
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Cédric Girard

  1. Voir chez PHPNET, leur offre Premium. C'est un mix entre serveur privé virtuel préparamétré et préinstallé, et un mutualisé (seuls MySQL et le webmail sont mutualisés en fait). Excellentes perfs et tarif abordable, bien moins cher qu'un dédié et ne nécessitant pas de compétences en admin serveur... Au niveau perfs, que du bonheur. Je tourne chez eux depuis début 2003.
  2. Bonjour Concernant les 4 boutiques que je gère + 1 boutique hébergée pour un ami, j'utilise un VDS "spécial" (appelé offre Premium chez PHPNET) dans le sens où le serveur web est bien un serveur privé virtuel (avec une IP dédiée) mais où le serveur MySQL est mutualisé par ailleurs. Un excellent compromis prix/performances, avec un service exemplaire au niveau de l'hébergeur, situé à Grenoble. Hébergeur : PHPNET.ORG Offre : serveur mutualisé / Premium / VDS / dédié Version de PrestaShop installée : 1.1 à 1.4.5.1 Taille de la boutique : 700 / 1200 / 1200 / 2500 / 150 (nombre de produits) Problèmes rencontrés : depuis 2003, quelques coupures d'au plus quelques dizaines de minutes (nb : existe chez 100% des hébergeurs à un moment ou un autre...) Avis : Excellentes performances, tarif équivalant à un mutualisé haut de gamme (15€/mois TTC environ), très paramétrable, support 24/24 par téléphone + ticket Sur du mutualisé de base (j'ai plusieurs de mes sites sur ce type d'offre) je cumule parfois +10 000 visiteurs/jour sans que cela pose aucun soucis. Sur le Premium, inutile de dire que ça passe sans aucun problème !
  3. Bonjour Ayant un soucis avec un petit rigolo qui a créé hier 1500 paniers sur l'une des boutiques que je gère (depuis une adresse française d'après les stats Prestashop, n'est-ce pas) je souhaite retrouver son IP exacte depuis les stats. J'utilise donc ceci, directement dans MySQL : SELECT INET_NTOA(ip_adresse) FROM ... Mais le problème est que sur les IP négatives (un certain nombre sont enregistrées ainsi) ça ne fonctionne pas. Du coup je me demande comment sont enregistrées les adresses IP dans les stats de Prestashop ? Un indice ? Merci
  4. C'est pas faux J'ai toujours considéré que le référencement était une question non pas de spécialiste, mais de spécialisation (même si on peut valider ses connaissances par exemple avec une certif). J'ai par exemple à mes débuts beaucoup travaillé sur le positionnement des images (j'ai appris le SEO à la base pour gagner en visibilité sur mes photographies, mon second métier...) ; et je "suis" l'évolution de Google Images de manière très fine depuis 2005 (j'ai des tests en cours depuis 2007 sur la prise en charge des champs IPTC par exemple ; ils s'affichent pour certains, et à ce jour un seul est "lu" par Google pour le positionnement, mais de manière très anecdotique) Quand j'ai commencé à travailler sur l'optimisation "on page", j'ai décidé de me spécialiser sur deux CMS : - Prestashop (concernant les sites e-commerce) - Wordpress (pour le reste) Je ne conçois pas pour ma part le référencement sans approche technique pure (en clair : mettre les mains dans le camboui) et par ce fait, je n'ai jamais travaillé sur des sites utilisant d'autres CMS, et je ne le ferai jamais
  5. Bonjour On perd un peu de "jus" lors des redirections, mais ce n'est pas non plus quelque chose à éviter systématiquement quand elles offrent un palliatif appréciable pour tel ou tel problème. Il faut juste éviter d'en faire de manière récurrente, genre changer les URL tous les 4 matins
  6. C'est ce qu'il y a de mieux à faire. Si plusieurs domaines pointent vers le site (ce qui va se passer dans votre cas), il faut impérativement passer par l'outil "Changement d'adresse" des Google Webmaster Tools : il est fait pour ce cas de figure Mais cela n'évite pas de faire des redirections 301. Donc faites au plus vite le changement d'adresse, puis faites en sorte de faire modifier le plus grand nombre possible de backlinks avec la nouvelle adresse, ou le cas échéant, refaites une campagne de soumission.
  7. Question subsidiaire : ce que j'ai écrit sous-entend que tu puisses garder ton ancien nom de domaine un certain temps, afin que tout soit remis en place de ton côté. Qu'en est-il de la mise en demeure que t'a envoyé la "grosse société" ? (qui est par ailleurs bien bête, dans la mesure où tu participes indirectement à leur business, mais bon, ce sont des avocats qui gèrent ce genre de truc, pas des marketeurs...)
  8. Bonjour En principe, une redirection 301 bien menée ne devrait pas occasionner une grosse perte de positionnement, même si en pratique il peut y avoir une légère perte de "linkjuice" dans l'opération (en fait, il y a très probablement, dans la mesure où quand on obtient des liens "indirects" via des redirections HTTP 301, il y a une légère perte) Je l'ai fait dans le passé sans conséquences fâcheuses pour le trafic. Dans la mesure du possible, il faut veiller à accompagner le basculement d'une petite campagne complémentaire de linking. Tu peux faire une bonne campagne de communiqués de presse annonçant le "déménagement" par exemple (évitera de se creuser les méninges pour le rédactionnel). En complément, voir pour refaire les inscriptions annuaire sur ceux où tu ne peux pas éditer les fiches, et contacter tes partenaires pour faire la modification des liens. Inutile de dire que cela devrait être fait de manière progressive... et avec des descriptions parfaitement uniques !
  9. Pour préserver ma vie familiale, et pour retrouver un rythme normal d'activité ! J'ai fait le choix à l'époque de rester salarié (à temps partiel, par sécurité cause maison à payer) et du coup je bossais +70 heures/semaine sans gagner plus... Au bout d'un moment il a fallu faire un choix, et j'ai fait celui de la sagesse : famille, temps libre, qualité de vie !
  10. Merci pour ton retour Disons que par défaut, la boutique est française et vise les entreprises françaises : du coup, je ne voyais pas la nécessité de le faire. D'autant qu'à l'origine le site était monolingue
  11. Le noindex,follow est à gérer page par page, sur le site (nécessite de coder un peu !), surtout pas dans le robots.txt ! Concernant le clic droit, je déconseille fortement de le désactiver, car nombreux sont les utilisateurs qui l'utilisent pour la navigation. La seule chose que je m'autorise parfois est sa désactivation mais uniquement sur les images (nb : suis photographe pro dans une autre vie...)
  12. Bonjour C'est quelque chose que l'on peut faire "relativement" facilement en modifiant la partie admin et la classe permettant d'enregistrer les catégories. J'ai fait ça dans le passé (comme ici chez l'un de mes clients : http://www.mastermateriel.com/177-four-pizza-professionnel ) Faudra que je retrouve la procédure pour faire ça, y'a 3 fichiers à modifier de mémoire.
  13. Il y a eu des débats sur ces nouveautés... Personnellement je préfère avoir ceinture et bretelles : je garde mes anciennes méthodes, et je rajoute les nouvelles par-dessus.
  14. Je rajouterais qu'il n'y a pas de miracles, et que la qualité se paye. Après faut voir sur la durée, effectivement. Perso ça me fait super plaisir de voir des sites sur lesquels j'ai bossé il y a 2/3 ans et qui sont toujours dans le haut du panier (malgré l'arrivée de concurrents farouches, et la présence de gros porteurs genre RdC ou CDisc... sur la thématique) ; pour mon égo personnel s'entend (car sur d'autres projets je n'ai pas eu la même réussite, il faut être honnête )
  15. À mes yeux ce n'est pas forcément utile si les pages secondaires sont en "noindex,follow" et avec une canonical bien complétée. J'ai bossé sur des dizaines de boutiques qui fonctionnent (maintenant) comme ça
  16. Bonjour Disons que j'aurais tendance à éliminer les grosses sociétés dont les tarifs débutent à 5000 € juste pour des cahiers de préconisations Privilégier les structures à taille humaine, avec une personne dédiée au projet avec possibilité de contact "physique" (pas indispensable, mais c'est un plus). La connaissance technique du CMS sera un (énorme) plus ; évitez les sites de consultants SEO bourrés de fautes (y'en a ) car le référencement, c'est aussi et surtout du rédactionnel. Et je ne vois pas comment faire du rédactionnel de qualité lorsqu'on n'est pas capable d'aligner 3 phrases sur son propre site sans faire de fautes de grammaire / orthographe. Enfin, apporter une importance particulière à certains détails : - éviter ceux qui "soumettent votre site aux principaux moteurs" (les moteurs savent parfaitement le faire tout seuls !) - éviter ceux qui basent leur stratégie de linking sur leur "réseau de sites" ou qui garantissent "5000 annuaires" ou ce genre de chose (on peut parfaitement asseoir le positionnement d'un site avec quelques dizaines de bons liens bien choisis) - éviter ceux qui sont "pas assez chers" (tout comme ceux qui proposent des sites e-commerce à 500€, les référenceurs qui proposent des prestations "intégrales" - audit, accompagnement, linking - pour 500€ sont à mes yeux soit de bien piètres gestionnaires, soit des charlots...) - demander des références, et les étudier (exemple : celui qui a positionné un site 1er sur "sac aspirateur Hoover P500 Ultraboost Evolution" n'a pas vraiment la même valeur que celui qui a positionné un site 1er sur "sac aspirateur"...) ; le cas échéant, oser prendre contact avec les clients et les questionner ! Sans vouloir faire de pub, je pense qu'il y en a quelques bons qui hantent ce forum
  17. Bonjour Si l'objectif est de placer en ligne le site de manière "invisible" pour les moteurs, le plus simple est d'utiliser le robots.txt avec un disallow intégral. Sinon il faut modifier le header.tpl du template et y assigner les tests adéquats au niveau de la balise robots.
  18. Bonjour Oui, c'est évidemment bon, si tant est que le blog soit hébergé à minima sur un sous-domaine. Attention cependant, car tu devras "aussi" référencer le blog (pour qu'il ait un minimum de valeur !)
  19. Bonjour En principe, la règle est simple pour obtenir un ciblage optimal : un (sous-)domaine par langue, point barre. La raison est que la géolocalisation n'est possible que par (sous-)domaine au niveau des moteurs. J'ai dans le passé assez fortement tuné Prestashop 1.1 pour le rendre fonctionnel avec ce type de contrainte. Voir le site de mon spécialiste de l'inox et de la cuisine (en haut, basculer français/anglais, avec gestion temps réel des URL et filtrage anti DC) Je n'ai pas encore exploré la v1.4.x, apparemment ça a évolué pas mal... Par contre, il ne faut pas omettre les implications d'une boutique multi-lingue : - il faut référencer chaque sous-domaine ou domaine indépendamment - il faut avoir les compétences linguistiques pour le linkbuilding sur chaque langue (en d'autres termes : connaître à minima des annuaires et sites de communiqués de presse pour chaque langue...) Et ça c'est pas donné à tout le monde.
  20. Bonjour Pour ma part je ne suis pas favorable aux échanges de lien lorsqu'ils se limitent à du "1 contre 1". Il est beaucoup plus intéressant de rechercher des échanges ciblés, et à minima "triangulaires" (A > B, C > A par exemple, B et C appartenant à la même personne) Quand je dis échange ciblé, c'est un lien qui ne vient pas d'un simple footer ou d'une page partenaire, mais soit d'une page (ou d'un ensemble de pages) spécialisée(s) sur la thématique, soit carrément d'une page spécifique (qui peut prendre la forme d'une publi-information, ou bien venir d'un texte en rapport total avec la thématique, par exemple au sein d'un article de blog) L'échange de page partenaire à page partenaire, perso je n'y crois plus depuis trèèèèèès longtemps... Pour ce qui est une pagerank, il est vrai que certains y voient encore une priorité ; pour ma part je suis joueur, et je préfère donc évaluer de manière très personnelle le potentiel du site avec qui je vais travailler
  21. Bonjour Pour ma part, je persiste et signe à dire que le référencement, c'est un MÉTIER. Métier regroupant un certain nombre de qualités / compétences, allant de la technique pure (connaissance et analyse du code, connaissance du CMS utilisé, etc.) à l'aisance rédactionnelle, en passant par la stratégie avec un soupçon de connaissances en marketing. Non, il ne suffit pas de lire un guide (ou un livre) pour s'improviser référenceur : c'est un travail de veille permanente pour suivre l'actualité en matière de recherche web, et de tout ce qui s'y rapporte de près ou de loin. Les bases sont effectivement données dans le fameux guide, mais ce ne sont que des bases. Chaque thématique, chaque site va orienter la stratégie à adopter en matière de positionnement. Maintenant, suivre des formations permettra d'accélérer l'apprentissage, c'est indéniable. Mais si vous n'avez pas la patience d'attendre et surtout de bosser [ comme un dingue ] préférez concentrer vos efforts (financiers !) vers un spécialiste. PS : je ne me fais pas de pub, je n'exerce plus
  22. Euh je pense qu'il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa : il faut juste respecter les règles essentielles de sécurité et éviter les installations par défaut. Il est plus prudent de séparer les bases de données (ne serait-ce que pour des raisons de performances, on peut même choisir deux serveurs différents au niveau de l'hébergeur... quand il le permet !) et il ne faut jamais utiliser de compte par défaut, et opter pour des mots de passe "secure" (j'ai déjà vu des trucs chez d'anciens clients, genre login "admin" et password "1234" : ça fait peur ) Le tout est de ne pas faire n'importe quoi et au besoin de demander l'aide d'un spécialiste du CMS utilisé (que ce soit Wordpress ou n'importe quel autre d'ailleurs !) car la sécurité, ça commence dès l'installation ! Voici un bon article sur quelques astuces pour sécuriser Wordpress, où l'essentiel est dit.
  23. Bonjour Pour ma part je les laisse, ça ne coûte rien. À noter qu'aujourd'hui il est possible de valider un site avec le marqueur Google Analytics
  24. Bonjour Il faut faire une redirection HTTP 301 (si vous êtes certain de ne pas passer en multilingue par la suite) de toutes les URL en /fr/ vers / C'est la solution la plus simple
  25. Bonjour Pour ma part, les deux me semblent... inutiles et/ou superflux. Le premier consiste à faire du remplissage automatique : dans le meilleur des cas, il y sera mis du contenu en partie dupliqué (je doute que 100% de vos produits aient des descriptifs / résumés totalement différents, or le module va bien chercher l'info quelque part ) ; dans le pire, vous aurez de la duplication à n'en plus finir... Je dis "attention dangereux" ! PS : vous dites que certains de vos produits n'ont pas de balises title / meta description ; en cas d'absence de contenu, Prestashop leur attribue respectivement par défaut le nom du produit et le résumé donc au pire, vous avez toujours quelque chose dans ces champs, en tout cas côté front-office. Le second est plus intéressant, car le fait d'enlever les ID n'est pas ce qui est le plus intéressant : il permet de faire des redirections HTTP 301 automatiques lorsque l'URL appelée n'est pas celle par défaut. À contrario, il ne semble pas gérer les paramètres d'URL (à voir au niveau des dernières versions de Prestashop, notamment en matière d'URL canonique) Si vous n'utilisez pas déjà un module genre Store Commander (certes pas donné), je ne peux que vous le conseiller pour la gestion de vos titres / meta descriptions, surtout avec un tel volume de produits. Il permet d'éditer à la volée des ensembles de produits, les comparer visuellement, comme si vous étiez dans Excel. C'est un travail ardu et qui DOIT être fait manuellement pour un maximum d'efficacité.
×
×
  • Create New...

Important Information

Cookies ensure the smooth running of our services. Using these, you accept the use of cookies. Learn More