E -commerce : Psychologie des prix et réductions

Par - 13 septembre 2013
ShareTweet about this on Twitter38Share on Facebook33Share on Google+10Share on LinkedIn3

Voir les 21 commentaires

Dans le monde de l’e-commerce, il est très important de comprendre comment réussir ses promotions et définir un prix stratégique pour ses produits. Les humains ont une tendance naturelle à réagir à certains types de prix, c’est ce que nous appelons la psychologie des prix.

La psychologie des prix et des réductions en e-commerce est conçue pour augmenter la quantité achetée par un client et son montant en euros. Aujourd’hui, nous allons partager avec vous quelques conseils sur la façon de définir les prix et réductions de vos produits afin d’inciter vos clients à dépenser plus.



Le mot Gratuit

Ce simple mot attire l’attention de n’importe quel client, même celui qui n’avait pas l’intention de d’acheter en premier lieu. En proposant par exemple l’offre « un acheté, un offert », vous captez l’attention du client – même si nous savons tous que le second n’est jamais totalement offert, cela influe réellement sur le comportement d’un client.

Une autre technique «gratuite» est la livraison offerte. Savoir que vous n’aurez pas de frais supplémentaires lors de la commande motive énormément les clients à effectuer un achat compulsif.

Le fameux n°9

Les grands commerçants en ligne et physiques font usage de ce fameux n°9 ! Aujourd’hui, nous avons l’impression que tous les prix que nous voyons se terminent par .49 , .99 , .98 . C’est ce que les psychologues appellent « l’effet chiffre de gauche » car les consommateurs ont tendance à se concentrer uniquement sur le chiffre entier en arrondissant vers le bas. Par exemple, un article affiché au prix de 49,99€ signifie psychologiquement 49,00€ au lieu de la barre fatidique des 50,00€. En terminant votre prix par des 9, vous attirez donc l’attention des consommateurs qui y voient une bonne affaire !

Augmenter la valeur un prix similaire

Croyez-le ou non, les consommateurs préfèrent obtenir plus pour le même prix que d’obtenir un rabais sur un produit. C’est pourquoi vous voyez souvent « 33% de plus  » sur les produits d’hygiène et de nourriture. Psychologiquement, le 33% de gratuitement sonne comme un meilleur gain qu’un rabais de 33 % sur le prix du produit.
Cette technique est souvent utilisée sur des produits de consommation quotidienne. Le client est habitué à payer un prix qui ne le dérange pas, il préfère donc avoir « avoir plus ».

Les « prix particuliers »

Ce sont les prix que l’on voit plus rarement et se terminent par 5, 7, 8 ou 9. Ce type de tarification donne l’impression que le commerçant a soigneusement calculé le prix du produit. L’utilisation de ce prix donne l’impression que le prix a été calculé au plus juste, aussi bien pour le commerçant que le client. Le commerçant utilise donc des prix tels que 9,95€ – 9,97€ – 9,98€ et 9,99€ au lieu de proposer le prix de 10€. Cette technique fonctionne particulièrement bien lors des promotions. Passer un prix de 49€ à 38€ est beaucoup plus efficace que le passer de 49€ à 40€.

Trouvez ce qui fonctionne le mieux pour votre boutique

Pensez à effectuer des tests AB pour vérifier quels prix et remises déclenchent le plus d’achats sur votre boutique. Testez différentes techniques de temps en temps pour voir le comportement de vos clients change.

A vous de jouer, mettez en place ces quelques techniques de prix psychologiques sur votre boutique !

Recevez des articles similaires dans votre boîte mail!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actus et astuces e-commerce directement dans votre boîte mail. Je m’inscris

ShareTweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on Google+10Share on LinkedIn3

Voir les 21 commentaires

Commentaires (21)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>