Ayant déjà enregistré une forte hausse d’intérêt en 2013, le Content Marketing sera sur les lèvres de tous les webmasters et ecommerçants en 2014. Dans cet article, je vous présente l’ensemble des prérequis techniques que votre blog doit respecter afin de maximiser ses performances en Content Marketing, puis je partagerai avec vous ma méthodologie d’écriture portant sur l’identification de sujets, la rédaction de titre et de contenu visant à la promotion et l’analyse de vos résultats.

Pourquoi tous les gestionnaires de boutiques en ligne devraient se sentir concernés par le Content Marketing ?

La production de contenu à valeur ajoutée et ciblé est en entière synergie avec l’ensemble des leviers Web Marketing. Le Content Marketing représente un faible investissement et lorsqu’il est réalisé correctement, il peut offrir de nombreux avantages :

L’image de marque

Le style de contenu que vous produisez sur vos fiches produits est descriptif et le plus souvent orienté pour l’optimisation du taux de conversion de votre boutique. En animant un blog à coté de votre site ecommerce, vous avez la possibilité de mettre vos produits en action, de les tester, de donner votre propre avis, et ainsi les aborder avec une approche complètement différente qui sera constitutive de votre marque, et vous différenciera de votre concurrence.

Du contenu pour augmenter vos ventes

Comme vous pourrez le lire dans cet article, nous allons créer du contenu dans le seul but de générer plus de visiteurs vers votre boutique et ainsi augmenter votre chiffre d’affaires.

La fidélisation de votre clientèle

La production de contenu de qualité convaincra certainement de nouveaux visiteurs et clients de suivre votre blog via RSS ou via les réseaux sociaux. Plus vous produirez de la qualité, plus on vous suivra, et ainsi de suite.

Le référencement naturel

Un autre objectif de votre création de contenu sera de positionner vos posts de blogs sur de nouveaux mots clés dans le but de générer plus de visites vers votre boutique. Ecrire du contenu de qualité aura également un bel impact sur votre linkbuilding à la fois interne et externe :
- Vous générerez des liens externes et naturels et cela est clairement bon pour votre SEO. C’est d’ailleurs l’une des recommandations de Google pour les Webmasters.
- Lors de la rédaction de vos nouveaux articles, vous insérerez des liens pointant à la fois vers vos fiches produits et vos pages de catégories. Dans le cas précis du linking interne, vous pourrez sans soucis optimiser vos ancres de liens. N’hésitez plus, c’est Matt Cutts de Google qui vous le dit !

Les réseaux sociaux

Enfin, le dernier avantage consistant à investir dans le Content Marketing se trouve dans les réseaux sociaux. Les bons contenus peuvent vite faire un buzz et générer des centaines, voire des milliers de visites dans des lapses de temps très courts. Vos contenus sont aussi de bonnes choses à partager auprès de votre communauté.

Prérequis techniques pour le Content Marketing

J’espère que vous êtes à présent convaincu de l’importance du Content Marketing et êtes désormais déterminé à devenir le prochain maître en la matière. Mais avant de commencer à rédiger, explorons cette checklist technique qui a pour but de maximiser vos chances de succès.

Un blog 100% fonctionnel

A première vue, c’est évident, non? Lorsqu’il s’agit d’avoir un blog et un site ecommerce en parallèle, les choses peuvent paraître un peu plus compliquées. La première question à se poser est: Où est-ce que je peux insérer mon blog ? Sur le même domaine en tant que répertoire d’url ? Sous la forme d’un sous-domaine ? Ou encore sur un domaine complètement différent ? Le choix d’un domaine pour un blogest, au sein de la communauté SEO, un sujet qui n’a toujours pas fini de faire débat. Selon moi, je recommanderai pour les e-commerçants de toujours place un blog en tant que répertoire d’URL de la boutique e-commerce.

Pour les utilisateurs de PrestaShop qui disposent déjà d’une boutique, je vous recommande plus particulièrement d’utiliser ce module de blog pour PrestaShop qui propose l’ensemble des fonctionnalités dont vous aurez besoin pour intégrer un blog à votre site e-commerce PrestaShop.

Google Authorship en place avec votre compte Google+

Il ne s’agit pas ici d’une optimisation pour les réseaux sociaux mais bel et bien de SEO. La liaison entre votre blog et votre profil Google+ via l’authorship vous permet d’afficher une miniature de votre photo de profil à coté de tous les posts de blog apparaissant dans les SERPs de Google (Search Engine Results Pages). Vous trouverez toute l’aide nécessaire ici : « Installer Google+ authorship« .

Les boutons de partage

Quel intérêt de produire du contenu de qualité si personne ne peut le « Liker », le « Tweeter », le « +1-ifier », ou « l’épingler » sur Pinterest ? Les boutons de partage permettent à vos articles de buzzer… Ne vous privez pas de cette opportunité.

Où insérer / mettre ces boutons de partage ? Pour améliorer le taux de partage, je vous recommande de les placer à la fois en entête et en pied de chacun de vos articles.

Je présume bien entendu que vous disposez d’une présence sur l’ensemble des réseaux sociaux cités plus haut… et si ce n’est pas encore le cas, je vous invite à les rejoindre juste après la lecture de cet article.

Newsletters

Et si votre visiteur souhaitait recevoir un mail avec tous vos articles de blog ? Les newsletters peuvent générer beaucoup de visites sur le blog de votre boutique en ligne. Je pense que tout e-commerçant devrait considérer l’email marketing, mais cela est un tout autre sujet.

Web Analytics

Il n’y a pas de Web Marketing sans Web Analytics et le Content Marketing ne fait pas exception. Il vous faudra mesurer les performances de vos contenus, combien de likes, combien de commentaires… mais aussi combien de visites sur vos articles de blog et sur vos produits en provenance de votre blog. Il ne s’agit ici pas de « Big Data » mais de chiffres à la fois simple à retrouver et toujours utiles à analyser.

La Web Analytique vous permet de mesurer le ROI (Retour sur Investissement) de vos actions de Content Marketing ainsi que de comprendre le comportement de vos visiteurs vis-à-vis de votre contenu, expérimenter de nouvelles idées et améliorer votre prochain article.

Gardez cette image en tête

Processus de rédaction de contenu

Maintenant que vous êtes paré à écrire, vous devez avant tout penser à ce que vous vous apprêtez à écrire…

Prenez un moment et répondez à ces 3 questions :

1. Quel est le produit que je souhaite mettre en avant ?
2. A quels besoins ce produit répond-t-il ?
3. Qui serait susceptible d’avoir ces besoins et d’acheter ce produit ? Imaginez bien ce client potentiel.

Si vous venez de répondre à ces trois questions vous disposez donc des objectifs de votre futur article :

- Rendre ce produit attractif auprès de la cible identifiée et générer des clics vers vos fiches produits qui se transformeront en ventes.
- Générer des Likes, des Tweets, des +1 Google…
- Générer des souscriptions via RSS ou Newsletters
Meilleure sera la compréhension de votre cible, meilleurs seront vos articles et les ventes qui en découlent.

Commençons par le Titre

Un bon article commence toujours par un bon titre. Et c’est ce titre qui fera toute la différence lorsqu’il s’agira de convaincre des personnes de cliquer. Les règles ici sont les même qu’en journalisme, il s’agit de susciter l’intérêt de votre visiteur tout en donnant une idée précise du contenu de l’article. Pour aller plus loin je vous conseille vivement la lecture de cet article en anglais par Jeff Bullas : Content Marketing Tips

Quel type de contenu ?

- Seulement du texte ?
- Du texte et des images ?
- Du texte, des images et des vidéos ?

Il est évident que plus votre article sera attractif, plus il générera d’interactions de la part de vos visiteurs. Aujourd’hui, je pense que personne ne souhaite lire un article ne contenant pas au moins une jolie image. Le minimum pour moi est donc de proposer du contenu contenant du texte et des images.

Les vidéos seules (sans texte et sans images) peuvent aussi vous donner un avantage mais gardez tout de même votre cible en tête. Lorsqu’elles sont réalisées proprement, les vidéos peuvent être réellement attractives. Cependant, pensez que vos visiteurs peuvent aussi visiter votre blog depuis leur smartphone en situation de mobilité ou directement au travail, ces conditions peuvent rendre la lecture d’une vidéo plus compliquée. Ma recommandation pour les e-commerçants est donc de toujours proposer du texte et des images qui seront, si possible, complétées par des vidéos.

Combien de mots ? Comment les gens lisent sur écran ?

Il n’y a pas de règle à mon avis au sujet de la longueur d’un article de blog, il s’agit ici d’être assez long pour être complet, et assez court pour être concis.

Ce même article contient plus de 1000 mots et si vous êtes en train de lire ces lignes, il est possible que vous ayez lu chaque mot comme vous liriez un roman par exemple, mais il est plus probable que vous ayez parcouru l’article en scannant et identifiant les parties qui vous intéressaient le plus. Pour aller plus loin sur le sujet, je vous recommande la lecture de cet Article de Slate : « How people read online« .

Votre checklist avant de publier votre nouveau post

Je citerai cet excellent livre de Gerry McGovern et ses “6 Cs of the Killer Web Content”. Il s’agit de 6 questions que vous devez vous poser avant de publier votre nouveau post de blog. J’essaye systématiquement de me poser ces questions avant de poster un nouvel article :
1. Who Cares? (Qui cela concerne ?)
2. Is it Compelling? (Est-ce que c’est assez attractif ?)
3. Is it Clear? (Est-ce que c’est assez clair et compréhensible)
4. Is it Complete? (Est-ce que l’article est complet ?)
5. Is it Concise? (Est-ce que c’est concis ?)
6. Is it Correct? (Et enfin, est-ce que cet article est correct ?)

Une autre question que je me pose sans cesse :

- Quelle est la valeur ajoutée de cet article pour mon visiteur ?

Vous venez de poster votre article ? Maintenant partagez le !

Maintenant que votre article est en ligne, il est temps de le partager aux bonnes personnes et au bon moment et principalement sur les réseaux sociaux et dans votre newsletter. Vous trouverez beaucoup d’articles et d’études vous annonçant quand et comment vous devez partager sur Twitter ou Facebook, mais n’oubliez jamais d’expérimenter tous ces conseils avec votre propre base.

Succès ou échec de votre article de blog ?

Maintenant que votre article est publié et partagé partout, il est temps de tout évaluer grâce à votre outil de Webanalytique. Vous verrez très rapidement si votre article a suscité l’intérêt sur les réseaux sociaux. Les performances SEO seront véritablement accessibles quelques semaines voire quelques mois après la publication de votre article.

Quel que soit l’issue de votre analyse, ne prenez pas les choses personnellement, ne vous découragez pas sur un échec, et ne restez pas non plus à contempler votre réussite. Vous devez utiliser cette analyse pour améliorer vos compétences de rédacteur Web et passer à l’article suivant.

Prêt à écrire des contenus extraordinaires sur votre blog ? Faire moi fondre les touches de votre clavier…

Une question ou une réaction ? Cela se passe dans les commentaires.

Recevez des articles similaires dans votre boîte mail!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actus et astuces e-commerce directement dans votre boîte mail. Je m’inscris

ShareTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+18

Voir 10 commentaires

A propos de Gary Le Masson

Gary Le Masson is PrestaShop's in-house SEO guy. When he's not dealing with keywords, you can find him listening to Funk music or digging into some Google Analytics custom reports to explain the meaning of life.


Commentaires (10)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>